preload preload

JOSETTE

UNE TRES GRANDE DAME NOUS A QUITTE…!!!

MADAME JOSETTE GERARD

12742134_898799566884716_5418288631720004929_n27197_101061833266332_7557873_n(1)12744710_10208559665096484_8877084788757384329_n

JOSETTE

Tu seras toujours auprès de moi chaque jour,dans mon coeur et dans mes pensées, car si je suis ce que je suis devenue aujourd’hui, c’est grâce a toi…

Tu était toujours là, dans les bons et les mauvais moments, jour comme de nuit…

Tu étais beaucoup plus que MA MARRAINE DE DANSE, tu étais ma 2ème MAMAN.

Tu est vraiment UNE TRES GRANDE DAME, que l’on Respecte…

Tu vas beaucoup me manquer, mais tu me disais toujours, regarde devant toi, continue et avance et je vais continuer a appliquer tes conseils…

UN TRES GRAND MERCI du fond de mon coeur, pour tout ce que tu as fait pour nous…

ON NE T’OUBLIERA JAMAIS…

TU VAS CONTINUER A DANSER AVEC NOUS TOUS…

Repose en paix

JE T’AIME JOSETTE…

12743785_1655685071359770_7666044949164203201_n

 TOUT Y EST DIT DANS CE TEXTE :

L’au revoir des nous tous

Comme il est difficile de te dire au revoir, JOSETTE. Pour nous tous, tu étais plus qu’un coach, un entraîneur ou un professeur de danse, Tu accompagnais nos vies au quotidien dans les bons et mauvais moments. Que d’émotions nous avons partagées !

Tout au long de ces années, tu nous as transmis ta passion pour la danse, et à travers elle, les valeurs sur lesquelles tu avais fondé ta vie : la bienveillance, la générosité, la rigueur et ce goût de l’effort auquel tu tenais tant. Des valeurs si difficiles à faire passer dans notre société d’aujourd’hui.

Ta gentillesse et ton sourire. Cet esprit volontaire et cette immense capacité de travail. Nos premiers pas, nos premiers doutes, nos premiers succès. Tes encouragements, ton existence, tes conseils, tes remontées de bretelles. Et aussi tes ongles plantés dans nos fesses, tes blagues coquines et les grands éclats de rire. Les milliers de cours et autant de compétitions. Les galas, les entrainements, les chorées de danseuses solos… Tous ces moments ou ta patience était mise à dure épreuve. Ton humanité, ta nature positive, ton objectivité, ton sens aigu de la diplomatie… Dieu sait s’il te fallait souvent être diplomate.

Pour ton amour de la danse, ton amour des autres et ton amour de la vie tout court, Chère Josette, nous voulons tous te remercier du fond du coeur.

Tu étais un modèle d’excellence et d’élégance. Tu étais la modestie incarnée… Un peu trop peut être. Que de lauriers, tu aurais mérité !

Ton départ est un chagrin sans fin. Nous nous sentons tous un peu orphelins. Nous pleurons un maître de danse passionné dont nous aurions aimé pouvoir profiter encore de longues années.

Et si tu nous vois, Josette, en ce moment tous dévastés, sois sans crainte et pars tranquille… Dès demain nous sécherons nos larmes et nous repartirons danser. Souriants et dignes comme tu nous l’as toujours enseigné – et plus fort de tout ce que tu nous a légué.

Et jusqu’au firmament, nous ferons danser les étoiles, puisque c’est désormais là-haut que nous te verrons briller.

photo(167)photo(166)

  Monsieur Dominique BENGASINI  nous a quitté également

le 10 Juin 2016

Je garderai de très bons souvenirs…

Il m’a appris le rock sauté, que j’ai étudié avec lui, pour un de mes examens.

UN HOMMAGE LEURS A ETE RENDU LORS DU CONGRES DES PROFESSEURS DE FRANCE

 AOUT 2016 – A PARIS – A LA SALLE JAPY

HOMMAGE TRES EMOUVANT

DDD_9273bis

La mort n’est rien. Nous sommes seulement passés dans une pièce a côté.Nous sommes nous, vous êtes vous. Ce que nous étions les uns pour les autres, nous le sommes toujours. Donnez-nous le nom que vous nous avez toujours donnés, parlez nous  comme vous l’avez toujours fait. N’ employez pas un ton différent, ne prenez pas un air solennel ou triste. Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble. Que notre nom soit prononcé à l’AMDF à la LNDP à l’IDO à la WDC comme il l’a toujours été, sans emphase d’aucune sorte, sans trace d’ombre. La vie signifie tout ce qu’elle a toujours signifié. Elle est ce qu’elle a toujours été. Le fil n’est pas coupé. Pourquoi serions-nous hors porté de votre pensée simplement parce que nous sommes hors de votre vue ? Nous vous attendons. Nous ne sommes pas loin, juste de l’autre côté de la piste de danse. Vous voyez tout va bien. A vous tous.